Les engagements du Maroc pour ne pas basculer dans la liste noire des paradis fiscaux de l’UE

Le Maroc a été maintenu, le 12 mars, dans la liste grise des paradis fiscaux établie par l’Union européenne pour la deuxième fois consécutive. La raison ? Le Royaume n’est pas parvenu à réaliser ses engagements à cause de “problèmes institutionnels ou constitutionnels”. e Maroc se maintient dans le gris. Réunis en Conseil de l’Union européenne…